Donna Summer, la disco queen n’est plus.

Donna Summer, mythe de la musique disco est décédée cet après-midi des suites d’un cancer à l’âge de 63 ans. C’est le titre Love to Love You qui lance sa carrière en 1975, 16 minutes de pur génie avec un début lent quasi érotique du aux soupirs évocateur de la belle. Le sexe chantant, c’est elle, comme on la surnomme à l’époque.

S’en suit 4 albums en deux ans, le succès est au rendez-vous, Donna mérite son statut de reine du disco. En 1977 la chanteuse signe un titre électronique I Feel Love qui hisse la star au rang d’icône gay. Début des années 80, Donna Summer s’essouffle, elle laisse tomber le disco, qui lasse de plus en plus, et s’essaye au rock. Quincy Jones lui compose un album en 1982.

Elle signe l’année suivante son dernier tube She works hard for the money. Née à Boston, c’est en Floride qui la star s’est éteinte d’après le site TMZ. Rest In Peace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :